sur la mémoire
mémoire en ligne mémoire des hommes connexion / inscription
médiathèque - poème décès
poèmes décès, poeme sur le deces, poésie deces

Poème décès, Citation décès

La veillée funéraire ou les obsèques se prêtent à la lecture de poèmes ou de citations pour le décès.

Autres textes décès
deces avis,avis obseques,avis nécrologique,faire-part décès Avis de décès
lettres condoléances, cartes condoléances,condoléance message,décès condoleances, condoleance modèle Condoléances
carte remerciements deces, faire-part décès Remerciements
Envoyez vos avis et condoléances par email ou par voie postale.

Cartes de condoléances à l'unité

poemes
Brins de fraîcheur
à partir de 4.80 € l'unité
poemes
Petite pensée
à partir de 4.90 € l'unité
poemes
Le lys
à partir de 6.00 € l'unité
poemes
Barque sur l'eau
à partir de 9.00 € l'unité
cimetière virtuel, cimetiere virtuel, cimetières virtuels, memorial, in memoriam

Cimetières Virtuels

Gratuit

Ouvrez un mémorial en souvenir d'un défunt dans les cimetières virtuels d'iMemoria.

jardins du souvenir, necrologie, rubrique nécrologique, in memoriam

Les poèmes et les citations de condoléances permettent de trouver les mots qui parfois manquent pour soutenir une personne endeuillée par le décès d'un proche. Dans les boutiques d’iMemoria vous pouvez acheter des cartes de condoléances à l’unité. De grandes qualités, elles seront le support imagé de votre poème ou votre citation.
Les poèmes, les citations, les prières pour un décès ont aussi leur place sur les cartes de remerciements que la famille envoie aux proches qui les ont soutenus pendant les funérailles.

Ci-dessous vous trouverez une sélection de poèmes pour un décès et de citations pour des condoléances.

Vous pouvez aussi dédier un poème ou une citation personnelle à un défunt sur nos forums dans la rubrique Poèmes à un être cher.

Envoyez des cartes
1) Selectionnez jusqu'à 10 textes de votre choix grâce au bouton "(copier)".
2) Rendez vous sur les pages avis de décès, condoléances ou remerciements
3) Copiez les sur des cartes illustrées à envoyer par email ou par courrier.

Poèmes décès : exemple de cartes

citation décès poème pour un décès citations condoléances poème condoléances textes condoléances poème deuil poèmes décès citation deces
Un seul être vous manque,
et tout est dépeuplé.

Extrait d'un poème de Alphonse de Lamartine

citations deces

Affinez la recherche par poèmes, citations, chansons, paraboles pour un décès :
citations -extraits de poèmes -poèmes complets -chansons
prières -paraboles -poèmes d'internautes -tous les textes

Citations décès

Dieu a donné une soeur au souvenir et il l'a appelée espérance.
Michel-Ange
(copier)

Quand Dieu efface, c'est qu'il s'apprête à écrire.
Jacques-Bénigne Bossuet
(copier)

Un homme qui s'éteint,
ce n'est pas un mortel qui finit,
c'est un immortel qui commence.
D. Lussier
(copier)

Notre existence se trouve entre deux éternités.
Timée
(copier)

Dans toutes les larmes s'attarde un espoir.
Simone de Beauvoir
(copier)

La vie est une quarantaine pour le Paradis.
Proverbe Arabe
(copier)

Si Dieu nous prend un à un nos amis,
c'est pour faire d'eux les étoiles de notre ciel.
Charles Journet
(copier)

Un seul être vous manque,
et tout est dépeuplé.
Alphonse de Lamartine
(copier)


Extraits de poèmes décès

L'ange reste près d'elle ; il sourit à ses pleurs,
Et resserre les noeuds de ses chaînes de fleurs ;
Sophie d'Arbouville
 (suite)  (copier)

Moi, je vois rayonner tes yeux dans la nuit sombre,
Et je songe à ce jour où je sentis dans l'ombre,
Théodore de Banville
 (suite)  (copier)

Je vivais sans coeur, tu vivais sans flamme,
Incomplets, mais faits pour un sort plus beau ;
Jules Barbey D'aurevilly
 (suite)  (copier)

Les souvenirs, ce sont les chambres sans serrures,
Des chambres vides où l'on n'ose plus entrer,
Henry Bataille
 (suite)  (copier)

Un soir fait de rose et de bleu mystique,
Nous échangerons un éclair unique,
Charles Baudelaire
 (suite)  (copier)

Quand mes yeux, vers ce chat que j'aime
Tirés comme par un aimant
Charles Baudelaire
 (suite)  (copier)

Les pleurs ajoutent un charme au visage,
Comme le fleuve au paysage ;
L'orage rajeunit les fleurs.
Charles Baudelaire
 (copier)

Ange plein de bonheur, de joie et de lumières,
Charles Baudelaire
 (suite)  (copier)

En ces fleurs que le soir mélancolique étale,
Nérée Beauchemin
 (suite)  (copier)

c'est une peine immortelle
Qui s'épanche, en larmes d'amour,
Dans la naïve ritournelle
De l'ancien jour.
Nérée Beauchemin
 (copier)

Les perdus, les absents, les morts que fait la vie,
Ces fantômes d'un jour si longuement pleurés,
Reparaissent en rêve avec leur voix amie,
Augustine-Malvina Blanchecotte
 (copier)

Et l'oiseau dit sa peine à la fleur qui sourit,
Louis Bouilhet
 (suite)  (copier)

Naître avec le printemps, mourir avec les roses:
Alphonse de Lamartine
 (suite)  (copier)

Tout mortel a le sien: cet ange protecteur,
Cet invisible ami veille autour de son coeur,
Alphonse de Lamartine
 (suite)  (copier)

L'esprit amoindrit les souffrances
quand le chagrin a des compagnons
et que l'amitié le console.
William Shakespeare
 (copier)

Sur le bord de la tombe,
et sous ce regard même,
Qu'un mouvement d'amour
Louise Ackermann
 (suite)  (copier)

Je te vois, ce me semble, aujourd'hui caresser
Des astres et des cieux, les anges t'embrasser
Et chanter avec toi du Sauveur les louanges.
Jean Auvray
 (copier)


Poèmes décès complets

Je suis debout au bord de la plage
Un voilier passe dans la brise du matin
Et part vers l'océan, il est la beauté .... il est la vie ...
William Blake
 (suite)


Mon petit Ange d'Amour,
Tu as grandi en moi,
Mais je n'ai jamais pu te prendre dans mes bras.
Mon petit ange d'amour - Une mère ayant perdue son bébé in utéro.
 (suite)


Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées.
Demain viendra l'orage, et le soir, et la nuit ;
Victor Hugo
 (suite)


J’avais devant les yeux les ténèbres.
L’abîme qui n’a pas de rivage et qui n’a pas de cime,
Un pont géant - Victor Hugo
 (suite)


Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
Laissez-moi partir
Car j'ai tellement de choses à faire et à voir !
Prière amérindienne
 (suite)


Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;
Les yeux - René-François Sully Prudhomme
 (suite)


" La mort n'est rien du tout...."
Henry Scott Holland 1847 - 1918
A Cannon of St. Paul's Cathedral.
 (suite)


A toi qui as perdu un être qui t'était cher,
Retiens les souvenirs qui t'ont tant fait frémir,
Alexandra Jardin
 (suite)


Quelqu'un meurt,
Et c'est comme des pas
Qui s'arrêtent.
Poème sur le décès - Benoît Marchon
 (suite)


Tu as quitté la prison
D’un corps qui vieillit,
Qui souffre et qui pâlit.
Tu as quitté ton corps souffrant - Père André-Marie
 (suite)


Perdre quelqu'un qu'on aime,
c'est perdre une partie de soi même.
Perdre quelqu'un que l'on aime - Auteur inconnu
 (suite)


Le temps d'une très courte vie terrestre, une enveloppe m'a été prêtée.
Elle m'a permis de te connaître et de t'aimer à ma façon.
Nuit éteinte avant d'éclore... - Signé: cette vie passée quelques temps en toi
 (suite)


Tu me manques tant
Tu me manques - Auteur inconnu
 (suite)


Je vous prêterai pour un peu de temps,
un de mes enfants, dit Dieu,
Je vous prêterai... - Auteur Inconnu
 (suite)


Chansons

Je veux pas qu'on me dise
Que t'es bien mieux la-bas
Chanson pour hier Et demain - Marie Mai
 (suite)


Chaque nuit je prie le ciel
pour te retrouver dans ton lit
Je ne veux pas réaliser que tu es partie
Un ange de trop - Marc Antoine
 (suite)


Elle disait "j'ai déjà trop marché,
Mon cœur est déjà trop lourd de secrets,
Trop lourd de peines"
C'était l'hiver - Francis Cabrel
 (suite)


Y'a comme un goût amer,
En nous,
Comme un goût de poussière Dans tout,
Et la colère,
Evidemment - France Gall
 (suite)


Il y aura des fleurs
Dressées en cathédrale
Et des robes en couleurs
Non pitié, pas de noir
Chanson pour mon enterrement - Damien Saez
 (suite)


Goodbye England's rose
Adieux Rose d'Angleterre
May you ever grow in our hearts
Puisses-tu toujours grandir dans nos cœurs
Candle in the wind - Elton John
 (suite)


C'est pas facile de regarder les photos de toi
C'est pas facile de n'pas pleurer lorsque je pense à toi
C'est pas facile - Carol Arnauld
 (suite)


Les paroles partent et les actes marquent.
Les naissances marquent et les meilleurs partent.
Extrait de Mine de Crystal - Oxmo Puccino (copier)


Petite foule dense
Autour d'un corps s'endormant
Partir avant les miens - Daniel Balavoine
 (suite)


Would you know my name
Connaîtrais-tu mon nom
If I saw you in heaven ?
Si je te voyais au paradis ?
Tears In Heaven Larmes Au Paradis - Eric Clapton
 (suite)


Mais tout ce qui s'est passé
Glisse à côté
Comme l'eau sur les joues
Rester comme ça attaché
Quand l'autre a quitté
Laisse le Vent - Mylène Farmer
 (suite)


Promets-moi si tu me survis
D'être plus fort que jamais
Je serai toujours dans ta vie
Près de toi, je te promets
On se retrouvera - Francis Lalanne
 (suite)


Prières et évangiles

« Que votre demeure est agréable, ô Dieu des vertus,
je soupire après vous, je me hâte vers vos sacrés parvis. »
Texte sur la mort de Saint Cyprien de Carthage
 (suite)


Pour.......qui est entré dans la paix du Seigneur. Seigneur, nous te prions.
O Seigneur en ce jour, écoute nos prières.
Prière pour des obsèques
 (suite)


Unis dans la peine, prions ensemble.Pour ……….
Et pour les défunts que nous avons connus et aimés
Prions le Seigneur…
Prière de deuil
 (suite)


Seigneur, nous Te présentons toute la vie de notre ami ………,
Les efforts qu’il (elle) a su faire pour aimer,
Sa vie de travail, son dévouement.
A travers joies, peines, souffrances…
Nous t’offrons cette richesse de vie et nous Te prions.
Prière pour un décès
 (suite)


Dieu des Vivants, nous te prions pour que nos frères défunts, spécialement ……. passant par la mort avec le Christ, partagent la vie glorieuse de sa résurrection.
Prière pour un enterrement
 (suite)


Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise !
Les béatitudes - Matthieu 5,3-12
 (suite)


Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi;
Que je ne perde aucun de ceux que le Père m'a donnés - Jean 6,37-40
 (suite)


Que votre cœur ne se trouble point; croyez en Dieu, croyez aussi en moi.
Jean 14,1-6
 (suite)


En ces jours-là,
j’entendis une voix qui venait du ciel.
Elle me disait d’écrire ceci :
Apocalypse - Jean 14,13
 (suite)


En ces jours-là, Job prit la parole et dit :
«Je voudrais qu'on écrive ce que je vais dire, que mes paroles soient gravées sur le bronze avec le ciseau de fer et le poinçon, qu'elles soient sculptées dans le roc pour toujours :
Apocalypse - Jean 14,13
 (suite)


Si tu savais le don de Dieu et ce que c’est que le ciel !
Si tu pouvais d’ici entendre le chant des Bienheureux et me voir au milieu d’eux !
Ne pleure pas si tu m'aimes - Saint Augustin
 (suite)


Paraboles

Le troisième jour après la mort de Jésus, deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem, et ils parlaient ensemble de tout ce qui s'était passé.
Les Disciples d'Emmaüs - Luc 24,13-35  (suite)


Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s'assiéra sur le trône de sa gloire.
Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.
Le jugement dernier : les brebis et les boucs - Matthieu 25 :31-40  (suite)


Jésus disait à ses disciples :
« Restez en tenue de service, et gardez vos lampes allumées.
Parabole de la vigilance - Luc 12, 35 ; 38-40 ;  (suite)


Même s’il meurt avant l’âge, le juste trouvera le repos. La dignité du vieillard ne tient pas au grand âge, elle ne se mesure pas au nombre des années.
Une vie sans tache vaut une longue vieillesse - livre de la Sagesse 4, 7-15  (suite)


Ma grand-mère, ayant plus de 90 ans, était assise, l’air affaiblie sur le banc du patio.
Elle ne bougeait pas, seulement assise, la tête vers le bas, fixant ses mains.
Auteur inconnu  (suite)


Au fond d’un vieux marécage vivaient quelques larves qui ne pouvaient comprendre pourquoi nul du groupe ne revenait après avoir rampé le long des tiges de lys jusqu’à la surface de l’eau.
Auteur inconnu  (suite)


Aujourd’hui, je ne porte plus la robe noire signe extérieur de mon deuil
cette robe qui te disait : « Je vis un temps bien difficile, je suis davantage fragile, s’il te plaît, veille un peu sur moi. »
Vivre mon deuil - Lysette Brochu  (suite)


Poèmes d'internautes

Un petit ange part,
Un petit ange vient,
Et pour un ange qui part,
Une étoile devient.
Auteur inconnu
 (suite)


Si vous avez besoin,
appelez-moi et je viendrai.
Même si vous ne pouvez me voir
ou me toucher, je serai là.
Cheyenne
 (suite)


Laisse-toi bercer
Par les ailes d'un ange
Caresser ta joue
Et soulager tes souffrances
Ton Ange Gardien ... ! - Auteur inconnu
 (suite)


Je vous en prie,
Ne me demandez pas si j'ai réussi à le surmonter, je ne le surmonterai jamais
Je vous en prie,
Ne me dites pas qu'il est mieux là où il est maintenant, il n'est pas ici auprès de moi
Auteur inconnu
 (suite)


Le temps d'une très courte vie terrestre, une enveloppe m'a été prêtée.
Elle m'a permis de te connaître et de t'aimer à ma façon.
Puis, l'Âme que je suis, a traversé une nouvelle étape
Vers l'accomplissement de ma destinée.
Auteur inconnu
 (suite)


Le jour viendra où mon corps reposera
sur un drap blanc soigneusement replié
aux quatre coins du matelas,
dans un hôpital affairé à s'occuper
des vivants et des mourants.
À un moment donné, un médecin déclarera
que mon cerveau a cessé de fonctionner
et que, à toutes fins pratiques,
ma vie est arrivée à son terme.
Auteur inconnu
 (suite)


Si je suis le premier (ère) à décéder.
Que le deuil n`obscurcisse pas longtemps ton ciel.
Que ton chagrin soit courageux mais discret.
Il y a eu un changement mais pas un départ.
Auteur inconnu
 (suite)


Si j'avais su que ce serait la dernière fois que je te verrais
t'endormir, je t'aurais embrassé du plus fort que je pouvais.
Jasmine
 (suite)


Va, mon enfant, ne te retourne pas...
ton heure est venue...
qu'il était bon d'être ta mère...
dix ans...dix ans de joies...
envole-toi...
De l'autre côté du rivage...(1) - Maman de Quentin
 (suite)


Que c'est drôle...je te vois, je t'entends...
mais toi...toi, maman, tu ne vois de moi que ce corps allongé.
Je t'en Prie, lève les yeux, je suis là, maman, tout près.
De l'autre côté du rivage...(2) - Maman de Quentin
 (suite)


Les années se sont succédées
Mais jamais dans ma mémoire
Ton souvenir ne fut altéré
Tu me manques
Mon ange - Auteur inconnu
 (suite)


haut de page